Niten no yume, site perso sur les arts martiaux, les arts graphiques,et autres formes d’art

17 octobre, 2007

Combattant et Artiste: Miyamoto Musashi

Classé dans : autres budo,Koryu — Takezo @ 20:08

Miyamoto Musashi, ou comment devenir immortel…

musashiedc1.jpg

Voici un article dédié a celui qui est souvent appelé “le plus grand combattant de l’histoire du Japon” en effet, Miyamoto Musashi est célèbre, ayant vécu au 17ème siècle il était contemporain de nombreux grands noms des art martiaux et participa à l’âge de 16-17 ans à la cultissime bataille de Sekigahara(1600) il traversa les siècles jusqu’à nos jours à travers différentes oeuvres dont son propre livre “gorin no sho”( go=5 /rin=roue, anneau, mais plus certainement ici “élément” /no= de /sho=écrit..). Il devient très populaire grâce au roman d’Eiji Yoshikawa et aux films “samurai” tirés de son histoire. Il est incarné à l’écran par le très bon Toshiro Mifune. Aujourd’hui encore subsiste son école “des deux sabres” la hyoho niten ichi ryu.

En effet Miyamoto Musashi est une figure à part dans le monde du sabre.

petite bio:
Il s’appelait Takezo Shinmen, fils de Munisai Shinmen brillant sabreur lui aussi (Il aurait reçu le titre de “meilleur” à une période où ce titre se donnait facilement, mais quand même…), pratiquant du Jitte ( deux petites matraques tranchantes (utile pour parer et bloquer un sabre maniées de façon simultanée), de jujustu ect…vous pensez :”bha oui hein, forcement, ça explique tout!!” et bien non mais en partie (nous y reviendrons). En effet le petit Takezo (qui était grand pour son âge, assez gâté par la nature car avec de bonnes aptitudes très jeune) a l’esprit de contradiction et se dispute avec son père (je vous dessinerai la scène) il est envoyé chez son oncle et apprend la calligraphie .Il utilise son apprentissage à bon escient puisqu’il ne trouve rien de mieux à faire que de “tagger” un écriteau de sabreur itinérant défiant tout ceux qui voudraient bien l’affronter (prend pas trop de risques dans un petit village comme ça) dommage pour lui (le sabreur) il rentrera dans l’histoire en temps que première “victime” d’ un gamin de 13-14 ans. (bha oui les gosses c’est plus ce que c’était).Le jeune Takezo ne perd pas de temps et rentre très jeune dans le cycle infernal du duel dont n’en réchappe plus qu’un. A 17 ans il participe à la bataille de Sekigahara dans le camp des perdants mais en réchappe (chance ou talent…), il se revendique autodidacte et parcourt le japon comme l’on parcourt la voie (un peu au hasard). Il prend le nom de Miyamoto (le nom de son village) Musashi ( une autre façon de lire les Idéogrammes qui composent Takezo). A 29 ans il à tué 60 personnes en duel (c’est exceptionnel) dont le dernier contre Kojiro Sasaki . Image de prévisualisation YouTube

Après ce duel, Musashi décide de ne plus jamais tuer quiconque. Après 30 ans, les duels sont toujours aussi nombreux mais la différence de niveau avec ses contemporains lui permet de gagner sans blesser (vous en penserez ce que vous voulez mais pour ma part c’est la preuve (une de plus) que l’aboutissement des budo est bien la paix et l’intégrité des adeptes). Il peut s’adonner enfin aux arts pleinement et à ses “envies” : adoption, transmission de savoir (ses élèves l’appellent Genshin),…
Mais ce personnage est encore bien plus qu’un sabreur de génie et un stratège hors pair, c’était aussi un très grand artiste dans de nombreux domaines. Son nom de plume, Niten, nous a laissé de superbes encres de chine reconnues comme de très grande qualité et attestant pour les sceptiques (nombreux) de son talent évident pour le sabre (nous verrons le lien peinture/sabre dans un autre article). Voici une des plus célèbres, cliquez sur l’image pour l’agrandir.pie grièche de miyamoto musashi (niten)

Il était aussi sculpteur, amoureux du travail sur le bois, connu pour être partisan du bokken comme l’égal du katana en combat (voir article sur le bokken), forgeron, menuisier (le menuisier du japon du 17ème siècle est à la fois architecte, chef de chantier et artisan), architecte au sens de l’urbaniste (il participa aux plans d’une grande ville en reconstruction) et au sens paysagiste ( il existe encore un jardin à son nom, rappelons que l’arrangement des jardins était un art majeur au Japon.), poète, écrivain et enseignant (de sabre). J’en oublie certainement et il affirmait essayer de connaître tous les arts.

vagabon 25Il n’était donc certainement pas la brute épaisse que certains ont en tête à l’évocation de son nom. D’aspect un peu rustre (jamais coupé les cheveux, fuyant les bains…) il perdit une place d’instructeur du shogun (qui était déjà très gâté au niveau des instructeurs) pour selon les dire cette raison.(Yagyu Munenori aurait dit au shogun qu’il n’était pas digne dans cette tenue d’intégrer la cour, cela dit des tas d’autres raisons auraient pu être énoncées par Y.M pour dissuader le shogun d’un tel emploi, il est certain qu’un sabreur du talent de Y.M. no tajima ait reconnu dès le premier instant les talents de Musashi mais aurait agit ainsi par pure politique domaine dans lequel il excellait). On peut par ailleurs imaginer Musashi avec un certain sens de l’humour (les grands maîtres ont souvent un grand sens de l’humour) notamment par son penchant à peindre Daruma (figure réputée pour sa malice). Il n’était certainement pas invivable non plus car ses amis et fils adoptif lui portaient un grand respect. C’était bien sûr un caractère fort mais passionnant sur de nombreux plans. On ne sait presque rien de ses relations avec la gente féminine sauf qu’il se méfiait du sentiment amoureux (normal?!?!!)

Takezo

Voila, c’est tout pour ce soir, je modifierai certainement cet article et en écrirai d’autre sur Musashi et son école. Si le titre de mon article est resté flou pour vous, ne vous inquiétez pas j’y reviendrai. J’ai encore des tonnes de choses à partager sur cet “homme véritable” qui est sans conteste une de mes personnalités préférées. A bientôt pour plus de détails sur Shinmen Musashi no kami Fujiwara no Genshin!!

autres articles:

peintures:http://takezoshinmen.unblog.fr/2007/11/18/miyamoto-musashi-dit-niten-peintre-calligraphe/

le hyoho:http://takezoshinmen.unblog.fr/2007/12/18/le-hyoho/

la niten ichi ryu:http://takezoshinmen.unblog.fr/2008/01/16/la-hyoho-niten-ichi-ryu/

 

6 commentaires »

  1. Karl

    Sacré personnage ce Miyamoto Musashi, un sabreur touche a tout qui as su exceller dans tellement de domaine! Quel glorieux exemple a suivre (sauf peut être pour les 60 personnes tués en duel, notre époque ne le permettrait sans doute pas). Cet article montre encore une fois qu’un brave combattant peut aussi être doter d’une grande finesse d’esprit. Très interresant en tout cas, attendons avec impatience les mises a jours sur le sujet!

    Commentaire by Karl — 19 octobre, 2007 @ 19:45

  2. pwofsseur

    Bonjour.
    Bravo pour cet article détaillé sur le grand personnage qu’était Musashi.
    je vous propose de visiter mon blog http://pwofsseur.unblog pour continuer le voyage.
    Pwof
    à bientôt

    Commentaire by pwofsseur — 1 octobre, 2009 @ 12:29

  3. Sarah

    Je viens de terminer l’ouvrage de Eiji Yoshikawa…
    Et voilà, j’ai un Héros…. Musashi…!Sa grandeur d’Âme et la à la hauteur de son talent.

    Ton blog et tes passions sont intéressantes, je t’invite à découvrir mes œuvres sur mon blog!

    « Apprends comme si tu devais vivre pour toujours, et vis comme si tu devais mourir ce soir. »

    Tu as un sacrééé coup de crayon, wahoouu!

    Commentaire by Sarah — 24 octobre, 2009 @ 13:19

  4. Sarah

    Mon blog:
    http://pinkumkat.over-blog.com/

    Commentaire by Sarah — 24 octobre, 2009 @ 13:21

  5. sarahpeintre

    Héhé… ton blog m’a permis d’en créer un tout beau!!!

    Donc : arigato!

    voici : http://sarahpeintre.unblog.fr/

    As-tu lu le Traité des 5 anneaux ou roues… Je viens de le commander donc j’ai hâte.

    Bon croquis!

    Commentaire by sarahpeintre — 24 octobre, 2009 @ 20:51

  6. Takezo

    Merci pour tes commentaires!! Tes peintures sont superbes, j’aimerai être capable de coucher mon chaos intérieur sur papier comme toi!

    concernant le « GO-rin-No-Sho » j’en ai trois(presque quatre) versions chez moi (deux de chez budo édition, celle de Tokitsu (la plus intéressante), plus celle W.S.Wilson).

    Voila merci pour ton passage

    A bientôt j’espère

    Commentaire by Takezo — 25 octobre, 2009 @ 17:55

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
jardin secret |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...