Niten no yume, site perso sur les arts martiaux, les arts graphiques,et autres formes d’art

3 mars, 2008

Placer le dos!

Classé dans : Aikido,Perso — Takezo @ 0:26

J’ai réaliser il y à peu qu’un des obstacles à ma progression en aïkido est une déformation physionomique. Si ce défaut est récurrent chez moi car je n’ai pas vraiment été gâté par la nature, il est présent chez la plupart des pratiquants à un moment de leur parcours à un degré plus ou moins prononcé.On peut même aller jusqu’a dire que c’est un problème récurent pour toute notre société en général. Je parle bien sur du placement du bassin et dans son prolongement celui du dos.Les maladies du dos sont de plus en plus fréquente d’une part parce que le dos est très mal musclé pour tout le monde à la base et que notre société nous force à faire de mauvais gestes sans nous imposer une attitude correcte.Certains experts des arts martiaux comme Hino sensei ou Kono sensei organisent des stages ou l’aspect martial est un peu occulté au profil de l’utilisation correcte du corps.Ils s’efforcent donc tout deux de propager une culture de la mécanique du corps un peu plus en harmonie avec l’utilisation que nous avons de ce dernier.


Le livre « kendo la voie du sabre » de Pierre Delorme (un livre très intéressant même pour moi qui ne suis pas fan du kendo moderne) parle aussi de l’importance de « pousser le cinquième lombaire ».

Mais petit rappel anatomique: La colonne vertébrale = 7 vertèbres cervicales (en bleu) + 12 vertèbres dorsales (en rouge) + 5 vertèbres lombaires (en vert) + 5 vertèbres collées, le sacrum et les vestiges de la queue humaine, le coccyx (en violet)

dos20001.jpg

Le cinquième lombaire est celui tout en bas et porte réellement toutes la partie supérieur de notre corps, si il est mal positionné, il s’use ou coince le nerf.Une bonne partie des hernies discales concerne d’ailleurs le cinquième lombaire.J’interprète « pousser le cinquième lombaire » comme l’idée de basculer le bassin de façon à ce que la colonne repose sur une base solide et non pas en biais à moitié sur le nerf. Une fois l’équilibre atteint, la puissance de la région bas-ventre hanche peut se manifester (mais ce n’est qu’une des conditions).

Pour ma part je suis très cambré et légèrement scoliosé. J’ai donc le bassin naturellement incliné vers l’avant et les fesses légèrement sorties (ça ne se voit pas en hakama) Si pour l’instant cela ne me gène qu’occasionnellement dans la vie et tout le temps dans les arts martiaux, je suis l’exemple même du sujet à fort potentiel de l’hernie discale (en plus ma mère en à une en se moment et mon père à du arrêté le sport le sport à très haut niveau (J.O d’hiver) cause de cela: l’hernie d. est-elle héréditaire??). Je dois donc réagir le plus tot possible pour corriger mon attitude et agir au plus vite pour préserver ma colonne vertébrale. De plus la profession que j’envisage (architecte) me forcera comme pour beaucoup à rester assit pendants de longues heure.Le temps passe très vite lorsque l’on dessine ou lorsqu’on peint en position assise (ex peinture sur miniature) mais lorsque l’on se redresse la douleur est présente et les craquements légions. J’ai l’année dernière tenté de muscler mon dos par de la musculation afin comme je le l’ai fait pour mes genoux de permettre à mes muscles de « cadré » mieux mes articulations et renforcer ma colonne vertébrale. mais les exercices les plus gratifiant pour muscler les dorsaux sont quasi irréalisable seul et sans matériel.( je vous le donne quand même on sait jamais)

dos0001.jpg

Lors de ma visite médicale pour l’école , j’ai aussi discuté de ça avec la « médecine » qui m’a alors conseillé un exercice simple et progressif.Il suffit de s’appuyer dos contre un mur les jambes forment un triangle avec le sol et le mur. Dans cette position on peut passer un bras entre mon dos et le mur, il faut alors grâce aux abdominaux pousser la colonne vers le mur et faire basculer le bassin.un fois l’exercice bien assimiler il faut être capable de faire basculer le bassin de la même façon debout.

dos10001.jpg

Vous devez ensuite essayer d’inclure cette découverte « hoo mon bassin est mobile!! » dans votre quotidien, partout, tout le temps, dans toutes les positions, jusqu’à ce que cela devienne habituel et inconscient. Vous serez fier de vous et épargnerez à votre dos maintes souffrance! mais…ce n’est pas si facile, cela demande de l’assiduité et d’oublier la mauvaise habitude…très dur, mais possible!!

Kuroda sensei dit d’ailleurs que pour vraiment assimiler son art un engagement de 10-15 est nécéssaire, non pas pour apprendre les katas mais surtout pour modifier l’utilisation du corps, n’imaginez donc pas bouleverser votre habitude très vite…

4 commentaires »

  1. aurore

    tro bien ton article !! tu l’as enfin réussi !!
    Bizoox
    Je taime

    Commentaire by aurore — 3 mars, 2008 @ 20:37

  2. vink

    Merci pour tous ces conseils. Je pratique le Ju-jitsu et le mal de dos se rappelle souvent à moi. Le dos est vraiment une zone qu’il faut fortifier ainsi que les abdominaux qui le soutienne.

    Commentaire by vink — 4 mars, 2008 @ 16:47

  3. Pepe

    Ben moi … j’ai mal au dos continuellement !

    De plus ds mon métier ( infirmier ) je porte des charges qui varient selon le poids des patients …

    Donc à tous moments quand je ne fais pas attention à ma posture … le mal de dos me rappelle à l’ordre de bien me tenir !

    A l’aikido je n’ai aucun problème malgré ma lombalgie … que du contraire … excellent de se tenir de façon martiale … les chutes arrondissent la colonne … il est rare que j’ai mal ! Maintenant c’est peut être que je suis échauffé aussi !

    Souvent j’essaye mentalement de reperer mon mal de dos et de faire « bouger » ou effectuer une pression pour « agir » sur ce point là …

    Le taichi doit peut etre excellent pour ca non ?

    Le mal du dos … mal du siècle … le mal reflete notre stress aussi … donc peut etre que d’autres facteurs agissent !

    Commentaire by Pepe — 4 mars, 2008 @ 17:58

  4. takezoshinmen

    l’aikido est en effet un exellent moyen de corriger le dos (et ça m’a peu être « sauvé »)!

    se faire une représentation mentale de la douleur est aussi une bonne façon de lutter, de nombreux grands sportifs utilise d’ailleurs ces représentations mentales couplé à de l’auto persuasion pour lutter contre la douleur. Ajoutez quelques notions d’auto massage ou du massage en couple et c’est le bonheur garanti.

    pour parler du tachi, c’est vrai qu’il peu etre exellent pour le corps mais une bonne pratique est la aussi indispensable.

    Le mal de dos sera peu etre une des plaies du siècle, avec le stress, la dépression, le sida…(et j’en oublie…)

    mais pour revenir au stress, il est responsable d’une bonne partie de nos petit bobos quotidiens… (problème gastrique, mal de tête, de dos, de muscle de comportement….)

    enfin bon on se détent, on reste love and peace, on écoute et respecte et tout ira bien…

    Commentaire by takezoshinmen — 4 mars, 2008 @ 18:14

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
jardin secret |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...