Niten no yume, site perso sur les arts martiaux, les arts graphiques,et autres formes d’art

14 décembre, 2008

Tamura Sensei, rencontre

Classé dans : Aikido — Takezo @ 18:37

Tamura Nobuyoshi est très certainement le maitre le plus influant dans ma pratique des arts martiaux.

Image de prévisualisation YouTube

On commence avec une vidéo made in France 3 (donc plutôt mauvaise, à l’instar du reportage sur la niten ichi ryu) plutôt drôle…

Petite biographie issue du site de la FFAB:
Nobuyoshi TAMURA est né le 2 mars 1933 à Osaka. Il commence très tôt la pratique des arts martiaux et devient rapidement l’un des disciples les plus proches de O Senseï Moriheï Ueshiba, fondateur de l’aïkido.
Tamura Shihan a consacré sa vie depuis 1964, date à laquelle il s’établit en France, à construire l’Aïkido européen ; il est aujourd’hui le délégué de l’Aïkikaï de Tokyo pour l’Europe. C’est un grand privilège pour l’Europe et plus particulièrement pour la France de bénéficier de son enseignement. Le classicisme de sa technique est apprécié dans le monde entier. Nul autre ne pouvait tracer voie plus authentique. Sa réputation en Aïkido n’est plus à faire. Son efficacité hors du commun, malgré une frêle silhouette, provoque chez tous ceux qui l’approchent un profond respect. Respect pour son Aïkido noble et élevé, mais aussi pour sa façon de l’enseigner avec coeur et justesse.


Avant Tamura:

J’ai longtemps pratiqué (des années) sans savoir qui était Maître Tamura.

Lorsque l’on est enfant et que l’on ne va pas beaucoup aux stages, il n’est pas évident de connaître le nom des Grand Maîtres. Pour mon club d’origine Tamura sensei est la référence vivante concernant l’aïkido. Mon professeur Pierre Vallat le suit depuis de  nombreuses années et s’implique beaucoup à restituer ce qu’il reçoit de Tamura sensei. J’entendais Souvent « Tamura a dit ça … », « Il à montré ceci, à répondu cela », « Sensei Dit toujours… » mais je n’ai vraiment réalisé qui il était que lorsque je l’ai vu de mes propres yeux.

Image de prévisualisation YouTube

Cette vidéo ne présente pas que Tamura sensei(qui d’ailleurs a beaucoup transformé sa pratique depuis). Sont aussi présent Yamada Sensei et Sugano sensei dans de très belles démonstrations.

J’ai rencontré Tamura Sensei l’année de mes 18 ans. Ma petite amie le connaît très bien (assez pour qu’il lui donne des petits surnoms:) et me racontait des tas d’anecdotes si bien que très vite je débordais d’envie de le rencontrer. J’y suis allé dès que possible.

C’était à Sallanche, je suis arrivé le matin pour regarder le cours professeurs. C’est là que j’ai redécouvert l’aïkido. Il ne faisait rien qui ne m’était étranger ou nouveau mais le moindre ces gestes était parfait. Je me souviendrai toujours cette impression, je me suis dit: *Cet Homme est parfait*, * c’est cela l’Aikido*.

Vidéo cour cadres ICI

Était présent pour l’occasion une bonne partie des meilleurs cadres de mon coin de France, et j’ai pensé que tous me paraissaient débutant à coté de lui. De l’extérieur cela ressemblait à un cours débutant tellement  la recherche pour s’approcher du maître était exigeante.

Le stage pour tous s’est passé, je me suis fait très plaisir et ai put pratiquer avec des profs que j’apprécie beaucoup. Mais je n’ai pas approché Tamura Sensei. Je n’étais même pas déçus tellement le simple fait de le voir m’avait impressionné.

Il fallût qu’arrive juillet 2008 pour le revoir à nouveau. J’ai participé cette année au stage international de Lesneven.

http://www.dailymotion.com/video/k47w7qPZ3qHtnDI2d7

Les jours ce sont enchaîné à une vitesse folle, et chaque cours j’espérais pouvoir travailler avec sensei. Mais la plupart du temps, il me regardait pratiquer avec une de ses connaissance, rigolait puis partait ou pratiquait avec mon partenaire pour ensuite démontrer la technique devant tout le monde avec mon partenaire. L’avant dernier jours, j’ai put le toucher. Je pratiquait avec une élève de Yamada (américaine) qui ne comprenait pas trop l’immobilisation demandée. Une position où uke de encore debout mais plié à angle droit la face vers le sol. Elle essayait et il est arrivé pour prendre son immobilisation sans même que je me relève. Il montre l’immobilisation me demande « ça marche? » (forcement) et pratique avec elle et s’en va…

Il faudra que j’attende le dernier jours pour pouvoir pratiquer avec lui. Shiho nage,il pratique d’abords avec Aurore puis  il m’attaque, je galère comme tous le monde,  gros flou artistique, ça part en live et il me contre en « coupant au visage » (et me griffe l’oeil!!) grosse rigolage, j’ai  eu l’impression d’avoir la même complicité qu’avec Pierre (avec qui ça part en live de la même façon avec des contres tout bizarres).des Rires puis il attend que je l’attaque. Sur le coup je n’ai pas compris. Il avait une attitude « d’attente » plutôt offensive (mais souriante), et je ne pensais pas pouvoir l’attaquer alors j’attendais aussi qu’il attaque. Mais il me fait signe « allez attaque » , j’attaque ,il fait la technique, je suis en dehors de l’espace et du temps, le temps d’un éclair ( évidemment ça marche) Il rigole un bon coups et s’en vas. J’ai gagné ma journée, Je ne regrette pas le contrat de deux mois en maçonnerie pour payer le stage.

Aux anges.

La journée se finie et Aurore tient à le remercier pour le stage et me présenter. Nous attendons donc discrètement que tous le monde fasse signer ces autographes. Puis elle vas discrètement le remercier et dire au revoir à madame Tamura (dont j’avais fais la connaissance plus tôt dans la semaine.Comme il me regarde avec un air interrogatif, Aurore me présente comme son petit amis, je salut, le remercie et il me serre la main en rigolant et dis à Aurore « hmm, bien choisit!! » avec une petite tape sur l’épaule. Des rires et il est déjà l’heure de se dire au revoir.

J’ai passé une excellente semaine

Image de prévisualisation YouTube

Bizarrement la pratique de Tamura ne m’a pas surprise (au niveau sensible), elle avait le même goût de perfection et de simplicité que ce à quoi je m’attendait inconsciemment (d’où le fais que je me suis senti très à l’aise). A contrario, la pratique du Doshu m’as vraiment étonné comme l’avait fait celle de Miyamoto sensei. D’ailleurs l’une par rapport à l’autre ne sont pas si différente au niveau sensible.La pratique de Tamura est vraiment différent et je pense beaucoup plus avancé que celle du Doshu (ce qui est logique puisque Tamura est bien plus vieux que le Doshu et qu’il est un élève directe d’o sensei).

http://www.dailymotion.com/video/kMSMYrCHMUpseYueBo

Je pense qu’il n’est pas évident de saisir l’intérêt de la pratique de Tamura si l’on est pas très attentif à ce qu’il veut communiquer. Son sens du timing, du sabre, de la présence, la pureté de sa technique et sa générosité (dont certain abuse…) en font un maitre de premier ordre au niveau mondial et tout art martial confondu.

Image de prévisualisation YouTube

Une démonstration de ken avec Malcom Tiki Shewan (une figure du Iai français)

 Je regrette un peu de ne pas avoir de dessin de Tamura Sensei pour illustrer l’écrit, je trouve que cet article à un petit gout d’incomplet qui me reste, donc je reparlerai surement  de tout ça plus tard. Il fallait absolument que je le poste un jour, cela fait des semaines qu’il trainne…désolé pour le retard et la précipitation…

ps:( d’ailleurs retard et précipitation forme un problème récurent des arts martiaux…)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
jardin secret |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...