Niten no yume, site perso sur les arts martiaux, les arts graphiques,et autres formes d’art

22 mars, 2011

Stage aunkai avec Christophe Kiaz partie 1

Classé dans : autres budo — Takezo @ 17:18

J’ai participé samedi dernier au premier stage aunkai donné dans mon quart provincial de france.
Notre instructeur fut Christophe KSIAZKIEWICK (Kiaz pour faire simple), instructeur agrée d’Akuzawa sensei, aunkiste de la première heure en france et pratiquant au background imposant. Christophe est une vrai chance pour les pratiquants français désirant découvrir l’aunkai ou souhaitant s’initier à la méthode sans rencontrer immédiatement Akuzawa sensei. Même si les stages instructeurs n’ont pas la dimension « sensationnelle » d’un masterclass ils sont néanmoins idéaux dans le cas de la méthode aunkai. En effet la pratique d’Akuzawa étant pour le moins atypique, cette première approche des exercices de bases permet par la suite de mieux profiter des enseignements plus poussés du sensei.

 

affiche du stage

 

La suite est par là>>>>>>>>

 

 

Le stage c’est déroulé en deux parties, la première est une matinée complète consacré au squelette de la méthode aunkai, les tanren.

Les tanren?
Vous ne les appeler certainement pas comme ça mais chacun de mes lecteurs pratiquants une quelconque activité physique effectue des tanren afin de se préparer.
Les tanrens sont des exercices solo, sortes de stretching( rétrospectivement stretching ‘etirement’ est vraiment le mot juste), qui ressemblent à certains exercices chinois et japonais. Cependant ils ne sont pas un échauffement mais bien des exercices de développement. Ils sont l’aunkai et comme me l’a confié christophe l’ideal eut été de passer la journée dessus même si son choix final fut d’équilibrer la journée entre tanren et exercices à deux, Ce qui est bien plus ludique dans le cadre d’une journée de découverte et initiation.

 

Christophe est un très bon professeur. Les exercices étaient clairement démontrés, très bien expliqués et les sensations recherchées précisément définies. On comprend très bien ce qu’il faut faire et quelles sensations creuser.

Après un repas très convivial avec une bonne partie des pratiquants du stage, nous avons enchaîné avec un après midi d’exercices à deux. L’occasion d’éprouver les formes de l’aunkai en situation. dabord en réponse presque littérale à une attaque puis en exercices « d’absorption et restitution de force ».

L’exercice de « push out » permet ainsi de sentir du feedback sur sa propre poussé et ainsi juger de sa bonne ou mauvaise position. Vient ensuite un petit travail de frappe « lourde » et de restitution de cette frappe. Pour finir un gros délire issue du systema qui a fini en double big mac humain( fou rire garantit!).

Image de prévisualisation YouTube

La video du stage.

 

Les tanren sont bien plus fatiguant qu’il n’y paraissent lorsqu’il sont pratiqué avec sérieux, je suis rentré le soir bien fatigué et c’est le lendemain que les courbatures m’ont envahi. Avec différentes douleur aux côtes, les mouvements sollicitant énormément la cage thoracique.

Les tanren visent à « liberer » debloquer et éveiller zones hautes (épaules, haut de cage thoracique) basses (bassin, hanches…) et le liant, la colone vertebrale. Le but étant de coordonner au mieux ces trois parties afin que les membres puissent liberer la puissance de l’ensemble. La poussé pars et vient du sol, l’équilibre est indépendant de la hauteur du centre de gravité, et le relâchement est la clefs de la vitesse. Les bras sont tendus et étirés mais absolument pas musculairement crispés.

On pratique le plus souvent jambes « tendues » et bras « tendus », ce qui va à l’encontre des techniques de stabilisation habituelles.

 

Le maho est une sorte de chaise, mais pour une fois la sensation d’assise est véritable à condition que l’équilibre soit réel et la position juste et non crispée.
La grande force de l’aunkai se trouve dans la mise en place des tanren, travaillable seul , auto critiquables facilement, et à l’efficacité mesurable.

 J’ai encore pas mal de chose à raconter  sur ce stage mais je préfère publier un peu à chaud qui à oublier des choses.

 

Je vais conclure ce petit rapport de stage en félicitant la bonne organisation dont Farouk nous a fait profiter et en remerciant Christophe pour le bon esprit qu’il a sut nous communiquer.

Je reviendrai sûrement en détail sur les exercices solo du matin mais vous pouvez dès à présent les retrouver sur le site de Christophe.

3 commentaires »

  1. thomas

    Que du bon !!!

    Commentaire by thomas — 25 mars, 2011 @ 13:46

  2. kiaz

    Sans vouloir paraître insistant, j’attendais la suite pour intervenir qui semble tarder…..attends tu un autre stage pour donner tes impressions mûries?!

    kiaz

    Commentaire by kiaz — 11 avril, 2011 @ 21:34

  3. Takezo

    tu peux donner tes impressions sur cet article,
    le prochain traitera plus des exercices et de ce que j’arrive à en tirer (je pratique un peu tout les jours) et n’arrivera pas vraiment vite (j’ai pas mal de truc perso à gérer en ce moment) et puisque tu parle d’un autre stage …
    pourquoi pas?

    A+
    matthieu

    Commentaire by Takezo — 18 avril, 2011 @ 8:53

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
jardin secret |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...